Place des grands hommes, Patrick Bruel

domingo, 25 de mayo de 2008
Después de bastante tiempo sin escuchar esta canción, vi el vídeo el otro día y me pareció muy entrañable; es el reencuentro de un grupo de compañeros, diez años después. Espero que no siempre tenga que pasar tanto tiempo...



On s'était dit rendez-vous dans dix ans
Même jour, même heure, mêmes pommes
On verra quand on aura trente ans
Sur les marches de la place des grands hommes

Le jour est venu et moi aussi
Mais je veux pas être le premier.
Si on avait plus rien à se dire et si et si...
Je fais des détours dans le quartier.
C'est fou comme un crépuscule de printemps.
Rappelle le même crépuscule qu'y a dix ans,
Trottoirs usés par les regards baissés.
Qu'est-ce que j'ai fait de ces années?
J'ai pas flotté tranquille sur l'eau,
J'ai pas nagé le vent dans le dos.
Dernière ligne droite, la rue Soufflot,
Combien seront là... 4, 3, 2, 1... 0?

On s'était dit rendez-vous dans dix ans
Même jour, même heure, mêmes pommes
On verra quand on aura trente ans
Sur les marches de la place des grands hommes

J'avais eu si souvent envie d'elle.
La belle Séverine me regardera-t-elle?
Eric voulait explorer le subconscient.
Remonte-t-il à la surface de temps en temps?
J'ai un peu peur de traverser le miroir.
Si j'y allais pas... Je me serais trompé d'un soir.
Devant une vitrine d'antiquités,
J'imagine les retrouvailles de l'amitié.
"Tu as pas changé, qu'est-ce que tu deviens?
Tu t'es mariée, tu as trois gamins.
Tu as réussi, tu fais médecin?
Et toi Pascale, tu te marres toujours pour rien?"

On s'était dit rendez-vous dans dix ans
Même jour, même heure, mêmes pommes
On verra quand on aura trente ans
Sur les marches de la place des grands hommes

J'ai connu des marées hautes et des marées basses,
Comme vous, comme vous, comme vous.
J'ai rencontré des tempêtes et des bourrasques,
Comme vous, comme vous, comme vous.
Chaque amour morte à une nouvelle a fait place,
Et vous, et vous... et vous?
Et toi Marco qui ambitionnait simplement d'être heureux dans la vie,
As-tu réussi ton pari?
Et toi François, et toi Laurence, et toi Marion,
Et toi Gégé... et toi Bruno, et toi Evelyne?

On s'était dit rendez-vous dans dix ans
Même jour, même heure, mêmes pommes
On verra quand on aura trente ans
Sur les marches de la place des grands hommes

Et bien c'est formidable les copains!
On s'est tout dit, on se sert la main!
On ne peut pas mettre dix ans sur table
Comme on étale ses lettres au Scrabble.
Dans la vitrine je vois le reflet
D'une lycéenne derrière moi.
Si elle part à gauche, je la suivrai.
Si c'est à droite... Attendez-moi!
Attendez-moi! Attendez-moi! Attendez-moi!

On s'était dit rendez-vous dans dix ans,
Même jour, même heure, mêmes pommes.
On verra quand on aura trente ans
Si on est devenus des grands hommes...
Des grands hommes... des grands hommes...

Tiens, si on se donnait rendez-vous dans dix ans...

3 comentarios:

Diego dijo...

Descuida, Raquelita.

julián dijo...

Fuiste merecidamente nominada al premio "Blogs con huella, 2008". Puedes pasar a recogerlo por:
http://xiz-toria.blogspot.com/2008/05/xiz-toria-premio-ao-blog-con-huellas.html

Alexandre dijo...

Cette chanson me tire toujours pleins d'émotions c'est fou. J'adore Patrick Bruel décidément.